Rejoignez la première communauté d’emotainment, JNPPVS : #Musique #Danse #Art… Chaque jour, les plus belles émotions à partager !

« Aïe » le clip d’Antoine Elie qui met en avant l’hypnotisante danseuse Fleur Copin

7 690
À l’occasion de la sortie du deuxième clip d’Antoine Elie « Aïe », nous sommes allé-e-s à la rencontre de la danseuse Fleur Copin qui y apparaît avec grâce et charisme. 

 

Hypnotique, transcendante, énigmatique, Fleur Copin nous embarque dans un voyage sensoriel, sombre et sensuel. Pantalon kimono, cheveux plaqués, tatouages apparents et mouvements de kata imposants. Fleur paraît aussi délicate que puissante, dévoilant un style qui illustre à merveille la musicalité d’Antoine Elie, un rock électro qui sonne grave et écorché.

  • Quand as-tu commencé la danse ? 

J’ai commencé la danse classique à l’âge de 3 ans, puis à 8 ans je rentre en conservatoire où je me suis ouverte au jazz et au contemporain. Par la suite j’ai intégré une école pour me former aussi à la comédie et à la musique. Après ça j’ai commencé à enchaîner les petits contrats. 

  • Quels sont les spectacles auxquels tu as participé ? 

En 2014 j’ai intégré la Compagnie Franco Dragone qui est basé à Macau, pour le spectacle « Taboo ». J’y suis restée 2 ans et à mon retour à Paris j’ai participé au spectacle HitParade puis à Dix commandements, le retour.

  • Et quelles ont été tes performances à l’international ? 

En parallèle de ces spectacles, je suis partie en Allemagne pour un Fashion show et à Dubai pour l’émission de télé Fashion Runaway chorégraphiée par Daniel Ralph.

  • Aujourd’hui quels sont tes projets ?

En février dernier j’ai intégré le prestigieux cabaret le Crazy Horse où je me produis maintenant de manière fixe sous le pseudonyme « Kika Revolver ». Je continue à me nourrir d’expériences diverses, en dehors du Crazy Horse,  plus intéressantes les unes que les autres, comme pour ce clip d’Antoine Elie !