Antoine Elie la relève du rock français

665
Une voix éraillée, un rock indé bien maîtrisé, mais qui est donc ce mystérieux Antoine Elie ? 

Sous ses airs sombres et sa plume aiguisée, il n’est pas sans rappeler l’influence Noir Désir ou encore Louise Attaque. Son plus ? Les quelques sons électro qui viennent accompagner son rock alternatif. Pour nous faire découvrir ce titre hybride « L’amas d’chair », Antoine Elie s’est entouré de François Rousseau pour réaliser un clip qui rappelle sur certains côtés celui de Woodkid. Lumières travaillées, danseurs en slow motion… c’est un univers hypnotisant auquel le chanteur nous convie.

Lui-même se dévoile, un regard captivant, une allure désinvolte mais surtout des paroles sensibles un brin torturées…

« J’suis qu’un aimant, j’suis qu’un sauvage pourquoi me rembarrer ? Viens t’attacher ma chère puis oublie, oublie-moi, ça peut pas marcher ma chère, j’suis qu’un amas d’chair, un amas d’chair moi. »

Nous on est sous le charme…

Vous pourriez aussi aimer