Mort de Chester Bennington: retour sur le succès de Linkin Park

2 651

La mort du chanteur Chester Bennington annoncée hier est un coup dur supplémentaire pour le monde de la musique.

Cette nouvelle survient peu de temps après le décès en mai dernier d’un autre grand nom du rock, Chris Cornell du groupe Soundgarden dont Chester était très proche. Aux côtés d’autres groupes du genre comme Limp Bizkit, Korn ou encore Deftones, Linkin Park se forme dans les années 90 et connaît un succès fulgurant. On perd un talent considérable, qui a marqué une génération ayant vécu l’avènement du genre nu métal au début des années 2000. L’album Hybrid Theory s’est vendu à plus de 24 millions d’exemplaires en 2000 et le groupe remporte en 2002 un Grammy Award pour la chanson Crawling. En juin sortait leur septième album One More Lightqu’ils présentaient en France au Download Festival puis au Hellfest.

Des vocalises surpuissantes et des paroles qui parlent encore à tous les jeunes en quête identitaire, au delà des rockeurs. Beaucoup d’entre nous se souviendront avoir monté le son sur In the End, histoire d’agacer un peu papa et maman…

L’hommage des fans et des stars sur Instagram et Twitter témoigne l’impact que Chester a eu dans le monde:

 

Linkin Park est et restera un grand groupe qui savait fusionner le rock/métal avec le hip hop de Mike Shinoda qui nous avait accordé une interview en mai dernier, à revoir par ci:

 

Vous pourriez aussi aimer