Rejoignez la première communauté d’emotainment, JNPPVS : #Musique #Danse #Art… Chaque jour, les plus belles émotions à partager !

PNL, le nouveau visage du rap français

635

Plus rien ne sera jamais comme avant.

Mars 2015, un groupe des Tarterêts lance discrètement l’album Que La Famille. Six mois plus tard, ils sortent leur deuxième album. Pendant ces six mois, un séisme à eu lieu. Ce séisme s’appelle PNL et il est parti pour changer le visage du rap en France.

PNL ça vous parle peut-être pas du tout… Peut-être même que le rap vous donne de l’urticaire la plupart du temps. Des textes vulgaires qui revendiquent un mode de vie gangsta directement inspiré par les rappeurs américains. Booba en est sans doute le meilleur exemple. Le rap de 2015, cette diarrhée verbale qui vous met un mal de crâne gros comme ça rien qu’aux premières notes de l’instru trap. Le rap, ses clichés, ses jeunes filles peu vêtues et disposées à satisfaire tous les plaisirs de Monsieur. Et bien aujourd’hui, c’est certain, il y a du nouveau sur la scène rap française et c’est PNL.

Peace N Lovés : rien que le nom annonce la couleur, ce sera de la Paix et de l’Argent. Ok l’argent toujours l’argent mais la PAIX, quel groupe de rap revendique la paix rien qu’à travers son nom ? Premier indice sur la dualité de ce groupe aussi dur que sensible

Alors pourquoi ils se distinguent tant du reste ?

Les instrus : au revoir la trap, bonjour le cloud rap

Pnl2

Exit donc la trap puissante et compressée, PNL s’illustre par le choix de ses productions. PNL ce sont des instrus planantes, vaporeuses, un voyage sans itinéraire bis vers la mélancolie. Les productionssont dépouillées, on ne garde que le nécessaire et le résultat est là : un univers emprunt de spleen, le vrai. Celui qui me fais aimer les soirs d’hiver et ses nuits précoces, celui qui me fais penser et me pose un instant. Il ne reste plus qu’à coller les mots justes dessus.

Pour ceux à qui le mot Trap ne dit rien, en voici un exemple avec Kaaris :

A l’opposé il y a donc PNL :

Les textes : une main de velours dans un gant de fer

Y’a que quand tu descends en enfer. Qu’tu veux m’renvoyer l’ascenseur. #PNL #QLF PNL

Posté par Je ne peux pas vivre sans musique sur jeudi 13 août 2015

Le sujet fait débat car PNL c’est aussi l’apologie du « Biff » facile,  le deal y est revendiqué comme un mode vie à part en entière, le vocabulaire est généreux en grossièreté, c’est certain. Mais les textes de PNL puisent leur force ailleurs, il faut être capable de passer outre la vulgarité pour découvrir ce que recèlent leurs textes. Cette force se situe à différents points vitaux de leur travail : tout d’abord dans les gimmicks, qui définissent l’identité même de PNL, celle construite sur l’univers de Walt Disney et de Dragon Ball Z, plus fort encore leurs métaphores sont implacables. Il a y quelque chose de vraiment touchant, sincère et authentique dans leur textes, on sent que chez PNL, ça ne triche pas. Comme ils le disent « Tu joues un jeu nous pas du tout », ils décrivent crûment leur quotidien et n’en espèrenent rien de glorieux. Pas de jeunes femmes dénudées, pas de piscines, de grosses voitures ni de “grosses télés”. Juste deux frères fidèles à leur « famille » , les amis du quartier en réalité.

La dégaine : à la vie comme à la scène

J’ j’ j’ et puis j’ à Mami #JsuisPNL LeChico

Posted by PNL on Thursday, August 6, 2015

Là encore, OVNI ! Les deux frères ne cherchent pas à s’identifier à un style vestimentaire inspiré par les Etats Unis mais restent vrais et authentiques. Ils essaient de se saper comme bon leur semble selon leurs critères et sans vraiment se soucier d’une mode. Capillairement, là encore il y a du nouveau et l’apparence dure et sévère (Kaaris / Booba) n’est plus de mise. On laisse place aux cheveux longs et gominés, le style est assumé. Il y a quelques années, il aurait été inimaginable qu’un rappeur soit crédible avec les cheveux longs, un mec viril avait forcément le crane rasé de près. Les temps changent et d’autres rappeurs sont sur ce mouvement : SCH et Nekfeu en tête. Alors oui il y a un style « bling » dans l’ensemble mais ils ont le mérite d’être soignés à leur façon et d’être surtout naturels et vrais.

SCH – Gomorra :

L’autotune : la pire invention  que la musique ait jamais porté

Oui l’autotune ça peut rapidement faire mal à la tête. Surtout lorsque l’on ne sait pas s’en servir. A titre personnel, je n’ai jamais apprécié l’usage de l’autotune. Cette effet pénible qui cache la misère d’une voix souvent faible… Mais encore une fois PNL réussi ce tour force de montrer cet effet sous son meilleur jour. Chez eux, l’effet est minutieusement utilisé et surtout il l’est à bon escient. Il ne dérange pas car il ne prend pas le dessus sur un morceau. L’autotune rajoute une touche à leur travail, il ponctue ni plus ni moins. Et comme ils le disent si bien « Sans vocoder sans j’suis claqué ». Pas de prétention, les mecs connaissent leur limites et ils font avec.

Une émission est parue ce vendredi 30 octobre sur NoFun, le thème : PNL et les 10 ans de l’autotune, ou comment mieux comprendre l’utilisation de cet effet lors de cette dernière décennie. Le tout en 25 minutes entre les mains d’experts.

Succès fulgurant

Pourquoi le succès est si rapide ? Parce quela France semblait attendre secrètement un renouveau de son rap national. En réalité, ceux qui suivent le rap français de près savent qu’il existe une scène underground de qualité en France. Rufyo, Rezinsky, Sorg & Napoleon Maddox sont de bons exemples, il y en a beaucoup d’autres. Mais la différence majeure avec PNL c’est qu’eux réussissent à rassembler à la fois tous ceux qui écoutent du rap au quotidien et ceux qui sont tombé en désamour avec le style musical. Faire l’unanimité ou presque, voilà l’un des facteurs clés qui explique pourquoi un groupe inconnu du grand public il y a six mois parade désormais tout en haut du Top iTunes.

Rufyo – 00h92

Place à l’authenticité où les valeurs sont avant tout : les amis et la famille.

On pourrait penser que PNL c’est simplement leur crew de Corbeil, ceux du quartier mais on sent autre chose à travers leur communication sur les réseaux sociaux. Ils laissent la porte grande ouverte aux fans pour rejoindre la famille. Les fans sont sont bien traités, respectés et même remerciés régulièrement pour la force réciproque qui circule entre le public et le groupe

Le 30 octobre on arrive comme Hulk !! #LeMondeChico

Posted by PNL on Monday, September 28, 2015

Le côté « mecs comme tout le monde » voilà aussi ce qui parle, je pense, au public. Des mecs qui ressemblent à d’autres que tu connais ou que tu croises tous les jours. La proximité elle est là, elle est forte, et tu la sentiras à travers chaque emoji de leur message Facebook. Des émotions par des emojis ? Et oui, ça s’appelle 2015.

Finalement, c’est un peu ça : une histoire d’amour, une vraie rencontre, un coup de foudre même. PNL et son public viennent de se rencontrer et déjà ils ne peuvent plus se quitter. Le risque bien entendu c’est que ça retombe comme une gaule matinale, aussi vite que c’est venu. Ce n’est pas mon avis. Le changement est tellement profond, le virage est tellement sec pour le rap français qu’il ne peut y avoir de marche arrière. Une nouvelle génération de rappeurs va naître et PNL ne fait que débarquer.

 

QLF