Rejoignez la première communauté d’emotainment, JNPPVS : #Musique #Danse #Art… Chaque jour, les plus belles émotions à partager !

Tour du monde du Hip-Hop : 5 continents, une culture !

950

La culture du Hip-Hop

Vous avez toujours rêvé de faire le tour du monde, rencontrer d’autres cultures, voir de nouveaux horizons, vous « téléporter » en quelques sortes ? Parfait, c’est l’occasion ! Mais d’abord, parlez-vous Hip-hop ? Oui ou non, ce n’est pas grave, je vous propose de voyager en ma compagnie, le tout en musique. Petit Flashback. Né dans les quartiers du Bronx aux Etats-Unis, le Hip-hop est passé de sous-culture marginalisée à culture reconnue et appréciée par des millions de personnes. Qui aurait pu imaginer il y a une quarantaine d’années que le graff, le break dance et le rap auraient conquis le cœur des américains, , des africains, des asiatiques sans oublier les européens. Non, ce n’est pas un mouvement, ni une tendance, c’est plus que ça ! Certains parleront même de religion.

Hip-Hop, universel et polymorphe

Mais qu’est-ce qui unit ces gens qui ne parlent pas la même langue et n’ont pas forcément le même quotidien ? Vous avez deviné : le hip-hop est universel et polymorphe. Au programme, une escale par continent. Lumière sur 5 artistes. Bienvenue en Angleterre Capture d’écran 2015-05-27 à 18.15.12 Vous l’avez peut-être vu sur scène lors du Villette Street Festival dernièrement enflammer la foule à la grande stupeur de tous ?Jay Prince, qui ne cesse de faire croître sa notoriété après son opus « BeFor Our Time ». Artiste underground et proche du label californien Soulection, il navigue entre chant et rap sur des mélodies smooth et envoûtantes. Il respire le soleil et la bonne humeur malgré le temps d’outre-Manche.

Escale au Ghana La scène africaine trouve ses marques depuis un certain nombre d’années. Avec l’arrivée de Youtube, les clips sont de mieux en mieux réalisés et dans l’ère du temps. Ainsi, le succès de certains artistes comme P square ou encore Sarkodie se mesure en millions de vue. Nous allons faire escale au Ghana. Créant toujours de nouvelles danses, les africains, notamment les ghanéens ont su conquérir le monde avec l’Azonto. Tu balances tes bras ajoutés à la souplesse de tes jambes, et c’est parti tu danses ! Blague à part, la chanson originale de l’Azonto est un savoureux mélange de danse et musique traditionnelle, d’attitude humoristique, de rap et d’électro. C’est Fuse ODG et Tiffany qui ont démocratisé le mouvement. Il existe même des tutoriels pour apprendre à danser. Musique !

Fuse ODGFuse ODG  Un petit détour par la Corée. Boom ! De la bonne trap coréenne dans vos oreilles avec Keith Ape signé chez Hi-Lite Records. Lui et ses camarades de la scène coréenne JayAllday, loota, Okasian et Kohh sur le titre (It G Ma) balance du très lourd. Parfait pour les soirées hip hop clubbing. Le petit secret magique : ces artistes mixent gimmicks et vocabulaire anglais / coréen, preuve d’une mondialisation plus qu’existante ! (It G Ma)

Welcome to America Les « States » regorgent de talent, ça, on le sait. En effet, dans ce pays berceau du mouvement hip hop, les artistes sont toujours innovants. Sur une production électro hip-hop bien groovy de PYRMDPLAZA, l’artiste californien KR, nous sort un flow unique parfait pour l’été avec « Play my shit ». Dans le clip, journée banale pour KR accompagné de ses deux amiEs, jeux vidéos, danse en sont à l’honneur. Le rêve de tous les mâles de cette époque quoi ! Il n’est d’ailleurs pas à son premier essai, il nous sort une nouvelle mixtape intitulée « I$OLYF3 3 » à écouter ! Entre réflexion, questionnement et amusement, on vous assure que vos oreilles fans de hip-hop seront comblées. « Play my Shit »

kr-i0lyf33 Atterrissage en Australie La scène australienne est très chaude, avec des artistes comme Hilltop Hoods ou encore Illy sans oublier Iggy Azalea, qui a fait un carton international. Illy, membre du Crooked Eye avant de faire une carrière solo, a sorti son album Cinematic : c’est sur l’extrait « Tightrope » que le rappeur de Melbourne nous délivre un délicieux mélange de pop australienne avec sa touche de rap.

Après ce périple en ma compagnie, on s’aperçoit que les frontières n’existent pas dans le Hip-Hop surtout en cet ère du numérique. La tradition et la modernité se mélangent. L’identité locale s’affirme dans une résonance globale. Et on adore !